Franchement Bois 2019 - Les lauréats

Body

Découvrez les lauréats et les projets de Franchement Bois 2019 !

En 2017, la première édition de Franchement Bois réunissait 83 projets de Bourgogne et de Franche-Comté. Ceux-ci ont brillamment illustré la qualité du travail des acteurs de la construction bois de Bourgogne-Franche-Comté ainsi que la diversité des produits de construction et d'aménagement proposés par les entreprises de notre région. Certains des projets candidats à Franchement Bois ont ainsi été primés au Prix National de la Construction Bois.

logo fb 2019 noir_2.PNG

Forte de ce constat, FIBOIS Bourgogne-Franche-Comté a lancé l'édition 2019 de Franchement Bois afin de poursuivre ce travail de valorisation et de promotion du bois dans la construction et les aménagements ainsi que des hommes qui prescrivent, travaillent et mettent ce matériau en œuvre.

Ces deux dernières années, le bois n'a cessé de démontrer qu'il peut être utilisé dans des projets modestes, ambitieux, innovants, originaux... Les superlatifs ne manquent pas. Il est à parier que l'engouement pour le bois, et plus largement les matériaux biosourcés, est amené à perdurer et se développer.

Pour cette nouvelle édition de Franchement Bois, le jury a désigné dix lauréats et neuf mentions parmi 80 projets réalisés en Bourgogne-Franche-Comté.

Les lauréats ont été répartis en huit catégories :

  • Aménagement intérieur
  • Aménagement extérieur
  • Apprendre - Se divertir
  • Travailler - Accueillir
  • Habiter ensemble
  • Habiter une maison
  • Réhabiliter

 

IMG_20191016_162505 recadrée_1.jpg

Les lauréats lors de la remise des prix à Montmorot le 16 octobre 2019

 

Le jury était composé de :

  • Président du jury : Jacky Boucon
  • Claude Hennequin (Menuiserie Virot) au titre de la FFB
  • Philippe Covre (Covre Charpente) au titre de la CAPEB
  • Danny Vie (Institut européen de formation - Compagnons du tour de France)
  • Florence Clément (CAUE 39) au titre de l’URCAUE
  • Gilles Garby (IKOS Consultant) au titre de l’UNSFA
  • Nathalie Mionetto (FCBA)

Deux réalisations ont par ailleurs été primées au Prix National de la Construction Bois :

 


LE COUP DE CŒUR DE LA FILIÈRE FORÊT-BOIS

Les acteurs de la filière forêt-bois ont été invités à voter pour leur coup de cœur parmi les dix lauréats de Franchement Bois 2019.

La halle Contemporaine en bois d'Anost a été désignée par 25% des 826 votants.

aPIC - 904_photos_1_principale.jpeg

 

Vous pouvez aussi retrouver l'intégralité des réalisations candidates à Franchement Bois 2019 sur le site du Prix National de la Construction Bois.

Retrouvez maintenant tous les projets lauréats et mentionnés ci-dessous.

 

AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR

LAURÉAT "AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR" : Création de locaux périscolaires à Corgoloin (21) 

Maître d’œuvre : SCPA Perche-Bougeault (71)
Bureau d'études acoustique : Acoustique France (71)
Bureau d'études structure bois  : TECO (71)
Bureau d'études thermique : BET CSI (21)
Économiste : Cosinus (15)
Charpentier : C.E.M. (21)
Menuisier : Menuiserie Fautrelle (71)

Ce projet est l'occasion de remodeler le terrain sur toute sa profondeur pour tirer parti du site. La cour actuelle est transformée en parvis, avec la création d'un cheminement qui va desservir l'école et le bâtiment périscolaire. Celui-ci s'étire le long de la limite Est et est organisé autour d'une profonde entrée, desservant à l'Est une bande de locaux techniques et à l'Ouest le Restaurant et les salles d'activités, ouvrant sur un jardin. Le bâtiment est le plus discret possible. Un volume bas, simple et compact, creusé pour abriter le préau au Sud et couvert d'une toiture en pente douce.
aPIC - 1554_photos_1_principale.jpeg

Plus  de photos >>

Photographies : Jérôme Beg

 

LAURÉAT "BÂTIMENT HISTORIQUE" : Aménagement du musée de Champlitte (70) 

Maître d’œuvre : Pierre Guillaume (70)

Économiste : BUREAU ÉTUDES IMAGE ET CALCUL (25)
Menuisier : Société ADECO (25)
Menuisier : Société Virot (70)

Création d'un ascenseur du 21ème siècle dans un bâtiment 18ème siècle, classé Monument Historique intérieur et extérieur. Cet ascenseur permet de desservir les étages du musée et est couplé à un escalier. Il a été placé au seul endroit qui ne soit plus "d'origine", en accord avec la CRMH. L'espace libéré étant très vertical, nous avons décidé de jouer avec les vues en plongée et contre-plongée qu'il pourrait offrir. Le parement bois est traité comme une expression "contemporaine" pouvant dialoguer avec l'architecture du bâtiment. Le choix du chêne répond aussi à ce dialogue ancien/récent.
aPIC - 1544_photos_4.jpeg

Plus  de photos >>

Photographies : Pierre Guillaume, Nicolas Waltefaugle

 

MENTION BÂTIMENT PATRIMOINE : Réhabilitation / Réaménagement du palais de justice de Lons-le-Saunier (39) 

Maître d’œuvre : Vurpas Architectes (69)
Bureau d'études Acoustique : EAI (69)
Bureau d'études structure bois  : AIA Ingénierie Lyon (69)
Bureau d'études environnement : EODD Ingénieurs Conseils (69)
Bureau d'études thermique : AIA Ingénierie Lyon (69)
Économiste : Vurpas Architectes (69)
Menuisier : SMIT (Société de Menuiseries Industrialisées Treille) (39)
Designer / architecte d'intérieur : Vurpas Architectes (69)

Construite au XIXème siècle, l'ancienne école normale de filles de Lons-le-Saunier est parvenue jusqu'à nous avec ses façades d'origine solennelles et bien composées. À l'intérieur, les aménagements ont fortement évolué pendant près d'un siècle au gré des besoins de l'enseignement et les planchers, plusieurs fois reconstruits, ont été dégradés par un incendie au début des années 2000. Le projet regroupe dans ce lieu chargé d'histoire le tribunal d'instance, le tribunal de commerce et le conseil de Prud'hommes avec une restauration soignée du bâtiment existant en zone de protection du patrimoine architectural et urbain. Si l'intérieur de l'édifice a été chahuté par les épisodes cités, l'enveloppe reste intacte. L'intention est de se glisser dans le bâtiment existant, conserver sa structure autant que possible et profiter de ses volumes généreux. Les planchers endommagés sont déposés au prix d'un important travail de curage. Les nouveaux planchers utilisent une technique mixte, le SBB (Système Bois Béton), avec des poutres en lamellé-collé de bois de châtaignier. En plus de retrouver des plafonds de qualité, ils participent à créer une ambiance apaisée et présentent des avantages techniques, mécaniques, acoustiques, de poids et de résistance au feu. Ce procédé fait toute l'originalité et la qualité de cette réhabilitation, au contraire d'une solution classique plancher collaborant et sous-face placoplâtre. Au final, c'est un travail d'insertion douce dans les murs, la recherche d'une expression douce et juste pour un Palais de Justice contemporain et des espaces lumineux, sensibles et confortables pour ceux qui y travaillent.
aPIC - 177_photos_1_principale.jpeg

Plus  de photos >>

Photographies : Kevin Dolmaire / Vurpas Architectes

 

AMÉNAGEMENT EXTÉRIEUR

LAURÉAT : Halle contemporaine en bois d'Anost (71)

Maître d’œuvre : Atelier d'Architecture Correia Et Associés (21)

Bureau d'études Acoustique : SERIAL Acoustique (66)
Bureau d'études structure bois  : Exp'Bois (10)
Charpentier : Les Charpentiers du Morvan (89)
Scierie : Scierie Brizard (89)
Scierie : Scierie Cotineau (71)
Paysagiste : Atelier Mayot & Toussaint Paysagistes (21)

La halle s'implante dans le prolongement de l'ensemble communal (mairie et salle des fête). Elle fait le lien entre le village et le paysage. Le projet, qui devait « faire résonner ce qu'est le Morvan », a été l'occasion de travailler sur les spécificités de la filière bois locale et de reposer l'équation du bâtiment, entre matières premières, main d'œuvre et technicité. L'architecture s'est adaptée au territoire et non l'inverse. L'espace répond aux multiples usages (accueil du public et manifestations) tels que la fête de la vielle, pour laquelle un chapiteau est greffé au tympan central.
aPIC - 904_photos_1_principale.jpeg

Plus de photos >>

Photographies : Thomas Robinet (Artisans Bois Morvan), Olivier Ragon (Orprod) 

 

ACCUEILLIR

LAURÉAT "ACCUEILLIR" : Espace Robert Poinsot à Bèze (21)

Maître d’œuvre : Athias Architecte (21)
Bureau d'études thermique : Osmo Ingénierie (21)
Charpentier : Charpente Mortier (21)

Exploité de mai à octobre, fermé lors des périodes les plus froides, l'équipement propose un espace d'accueil et d'information, une billetterie, une buvette et des sanitaires à l'air libre qui pourront rester accessibles aux public en dehors des horaires d'ouverture des grottes. Totalisant moins de 90m2, inspiré par les architectures temporaires des bords d'eau, l'accueil des Grottes de Bèze dispose d'une structure en bois et d'une conception qui se base sur les principes bioclimatiques (apports solaires, ventilation naturelle, économie des ressources). L'équipement est installé en site classé. Le bois en façade a été choisi entre autre pour établir un dialogue graphique avec la falaise visible en arrière-plan.

aPIC - 886_photos_3.jpeg

Plus  de photos >>

Photographies : Vincent Athias

APPRENDRE

LAURÉAT "APPRENDRE" : Groupe scolaire intercommunal de Champagnole (39)

Maître d'ouvrage : Communauté de Communes Champagnole Nozeroy Jura (39)
Maître d’œuvre : Tectoniques (69)
Bureau d'études structure bois  : Perrin et Associés (25)
Bureau d'études thermique : Tectoniques Ingénieurs (69)
Charpentier : Charpente Pontarlier (25)
Industriel : Simonin SAS (25)

Le projet joue du contraste entre une enveloppe extérieure métallique protectrice et un cœur en bois chaleureux et apaisant. Le choix des matières accompagne ce dispositif, peau en métal et cœur en bois. Le projet est dessiné selon une géométrie simple et rigoureuse. Une cour intérieure rectangulaire occupe le centre de l'école. Une galerie en fait le tour et dessert l'ensemble des locaux en périphérie. Une ellipse décentrée découpe la toiture dans la cour et génère un disque de lumière qui se déplace au fil de la journée. Les débords de toiture protègent les façades de bois et les enfants en cas d'intempéries.

aPIC - 1844_photos_2.jpeg

Plus  de photos >>

Photographies : Jérôme Ricolleau

 

LAURÉAT "APPRENDRE - EXTENSION" : Groupe scolaire de Montmorot (39)  

Maître d'ouvrage : Commune de Montmorot (39)
Maître d’œuvre : Atelier ZOU (39)
Bureau d'études thermique : INGETEC'S (39)
Économiste : Atelier zOu (39)
Charpentier : Gauthier (39)
Menuisier : SAS Paget (39)

L'objectif de la rénovation/extension du Groupe Scolaire Simone Veil à Montmorot est d'augmenter la capacité d'accueil de l'école de 5 à 7 classes, de dissocier les accès aux logements de l'étage et d'effectuer une rénovation énergétique de l'équipement. L'extension crée une nouvelle entrée côté Nord, au cœur d'un îlot entre l'école maternelle, la cantine, un EHPAD et l'école élémentaire. Ce délaissé urbain devient un espace piéton vivant, trait d'union entre ces différents équipements. Le hall d'entrée traversant le bâtiment du Nord au Sud relie ce parvis à la cour d'école.

aPIC - 1301_photos_6.jpeg

Plus  de photos >>

Photographies : Nicolas Waltefaugle

 

MENTION "CIRCUITS COURTS" : Locaux multiservices de Chaux-des-Crotenay (39)  

Maître d'ouvrage : Mairie de Chaux-des-Crotenay (39)
Maître d’œuvre : Georges Ladoy (39)
Bureau d'études acoustique : Acoustique France (71)
Bureau d'études structure bois : CVF Structures (39)
Bureau d'études thermique : Bureau Lazzarotto (39)
Économiste : SARL Coulinge (39)
Charpentier : SARL Mariller (39)
Menuisier : SARL Etievant (39)
Scierie : Scierie Jacquemin (39)
Scierie : Parqueterie Jacques Frères (39)

Le projet consiste en la construction d'un bâtiment regroupant : au niveau rez-de-chaussée haut : une salle multifonctions qui accueillera expositions, conférences, repas dansants, théâtre, cinéma ; au niveau rez-de-chaussée bas : des locaux communaux. Le bâtiment intègre le matériau bois dans toutes ses composantes : structure, parements intérieurs, bardages… L'architecture est conçue à partir d'une forme très simple et d'une sobriété des matériaux. Une claustra métallique en façade Sud assure une protection solaire l'été et un confort thermique en conservant la vue magnifique sur le paysage.

aPIC - 686_photos_4.jpeg

Plus  de photos >>

Photographies : Georges Ladoy

 

TRAVAILLER - ACCUEILLIR

LAURÉAT "TRAVAILLER - ACCUEILLIR" : Centre d'imagerie médicale IRM de l'Avallonnais à Avallon (89)

Maître d’œuvre : ABW Warnant (58)

Un lieu en synergie. Un lieu commun, au sens noble et positif du terme, un lieu de santé, abri pour un centre d'imagerie médicale avec IRM, un lieu respectueux de son environnement pour prendre soin de l'humain. Le bâtiment s'inscrit sur la parcelle au nu du mur existant sans pour autant reposer sur lui, comme s'il pouvait un jour disparaître discrètement. Le parti architectural est celui d'un abri fort faisant écho avec le paysage des hauts murs des remparts de la cité d'Avallon, des volumes bâtis du centre hospitalier et des terrasses sur la vallée. Le volume monolithique, décollé du mur-rempart, protégé par une sombre carapace presque aveugle par nécessité fonctionnelle, dissimule pour partie le bâtiment de l'hôpital.

aPIC - 1274_photos_1_principale.jpeg

Plus  de photos >>

Photographies : Patrice Warnant

 

MENTION "HABITAT INSOLITE" : La Pomme de Pin à Gevrey-Chambertin (21)

Maître d’œuvre : Atelier Zéro Carbone Architectes (21)
Charpentier : Il était un arbre (88)

La "Pomme de pin", suspendue dans le parc d'un hôtel, se compose dans sa partie basse d'un espace de couchage pouvant accueillir 2 personnes et dans sa partie supérieure d'un espace de vie. Conçu comme une zone de repos dénudée et autonome de l'hôtel, le cabanon délocalise ses sanitaires. Sa typologie est issue d'un cépage local : le pinot. Le cabanon reprend deux éléments fondamentaux : une structure résille en ellipse et des "ailettes" réagissant à la température. Les ailettes en carbone, se soulèvent avec la température. Le motif "libellule", se fond dans le paysage environnant.

aPIC - 468_photos_1_principale.jpeg

Plus  de photos >>

Photographies : Emmanuel Dupont

 

MENTION "TRANSPARENCE" : ESAT de Paray-le-Monial (71)

Maître d’œuvre : Geoffrey Setan Architecte (21)
Charpentier : Nugues Charpente (71)

Projet de construction d'un abri véhicule pour l'ESAT de Paray le Monial et vestiaires.
Mise en œuvre d'une charpente traditionnelle bois apparent et bardage translucide polycarbonate.
Mise en œuvre de claustras bois réalisées par les travailleurs de l'ESAT.

aPIC - 1527_photos_1_principale.jpeg

Plus  de photos >>

Photographies : Geoffrey Setan

 

HABITER ENSEMBLE

LAURÉAT : Village Seniors, Neuilly-les-Dijon (21)

Maître d’œuvre : Atelier Zéro Carbone Architectes (21)
Bureau d'études acoustique : Acoustique France  (71)
Bureau d'études structure bois  : Gaujard Technologie SCOP (84)
Bureau d'études thermique : DGET (21)
Paysagiste concepteur : Olivier Lesage (21)
Charpentier : SACET (21)
Menuisier : Donolo Frères (21)
Scierie : Scierie Grandpierre (39)

Le Village Seniors s'inscrit dans un contexte périurbain, où la maison individuelle conquiert les terres agricoles. À contre-pied, le projet s'implante sur une ancienne station-service en friche depuis plus de 30 ans. Le bois énergie, les matériaux locaux, la diversité architecturale et paysagère le composent. Dix bâtiments semi-collectifs accueillent une population âgée autonome. Neuf bâtiments regroupent deux à trois logements de typologies différentes. L'objectif est de proposer dans tous les cas des logements accessibles de plain-pied en relation directe avec les jardins.

aPIC - 1420_photos_1_principale.jpeg

Plus  de photos >>

Photographies : Jib Peter, AZCA

 

MENTION "BÂTIMENT COLLECTIF" : Bâtiment Ecoxalis 29 à Villers-le-Lac (25)

Maître d’œuvre : Immoxalis

Bâtiment collectif de 7 logements sur une parcelle de 1 372 m2 en bordure de forêt sur les hauteurs du village de Villers-le-lac. Magnifique vue sur les bassins du Doubs à proximité du Saut du Doubs et en face de la montagne du Meix Meusy.
aPIC - 1033_photos_6.jpeg

Plus  de photos >>

Photographies : Marceau Bastien

 

HABITER UNE MAISON

LAURÉAT : la maison K à La Ferté Loupière (89)

Maître d’œuvre : Pinsseau Véronique (75)
Bureau d'études thermique : Thermibat (89)
Constructeur bois : Horizon Bois Construction (89)

Programme : vivre au milieu des arbres

  • maison ouverte sur un jardin pour les loisirs et travailler à distance
  • maison respectueuse de l'environnement

aPIC - 1465_photos_1_principale.jpeg

Plus  de photos >>

Photographies : Véronique Pinsseau

MENTION "Jardin d'hiver" : maison à Fougerolles (70)

Maître d’œuvre : Atelier d'architecture HAHA (88)
Charpentier : Sertelet Yves (88)
Menuisier : Menuiserie Lecomte (88)
Menuisier : Menuiserie Vaxelaire (88)

La maison est orientée Est-Ouest, suivant un axe rue-paysage. Cette implantation permet d'envisager un découpage de la parcelle dans le sens de la longueur, jouant sur la largeur nécessaire à l'espace de vie. Le projet est un assemblage de trois éléments d'usages fort demandés par le client. Le jardin d'hiver : espace d'accueil de la maison qui offre convivialité et fonctionnalités. Couvert et non chauffé, il permet de répondre au besoin de flexibilité d'un atelier. Le cœur de la maison est isolé, chauffé, étanche a l'air : répondant aux besoins d'une unité de vie, on retrouve dans une “boîte” d'emprise de 50m² au sol, un espace de vie séjour et cuisine au rez-de-chaussée. L'espace nuit se retrouve à l'étage, sous rampant, avec deux chambres et salle d'eau. Le belvédère est une prolongation de l'unité de vie, offre un espace intime ouvert vers le paysage. Terrasse abritée et couverte, en contact direct avec la nature.

aPIC - 514_photos_8.jpeg

Plus  de photos >>

Photographies : Pierre Diebolt

 

RÉHABILITER

LAURÉAT "Projet global" : Rénovation et surélévation du siège de Régilait, Saint Martin Belle Roche (71)

Maître d’œuvre : Tectoniques (69)
Bureau d'études structure bois  : M. Olivier Gaujard (84)
Bureau d'études thermique : Terranergie (88)
Charpentier : SMJM (01)
Menuisier : Menuiserie Ferlay (26)

Le projet consiste à transformer l'image et l'architecture du bâtiment, de telle façon qu'il s'affiche in fine, comme une construction contemporaine.

Afin de pouvoir isoler les surfaces existantes un mur “manteau bois” est rapporté en applique des façades Est et Nord. Ce mur manteau est constitué d'une structure bois isolée et habillée en panneaux de fibres de bois bakélisés de teinte blanc mat. La couleur retenue évoque l'activité de la marque (blanc mat comme le lait). Les nouveaux châssis et les embrasures sont en bois lasuré de teinte miel (la ressource “bois de pays” est valorisée). Ces pièces en bois apportent une bienveillance et une note “écolo” qui éloigne le projet d'une image trop tertiaire et trop technique. Un effet graphique est créé en jouant avec la mise en œuvre du mur manteau et des trumeaux habillés en bois. Ce rythme composé en façade est accentué par le calepinage des panneaux qui se décalent dans la partie créée en surélévation. La surélévation est prévue comme un élément structurel indépendant entièrement construit en bois.

aPIC - 1851_photos_2.jpeg

Plus  de photos >>

Photographies : Jérôme Ricolleau

 

MENTION "TECHNIQUE / SITE OCCUPÉ" : Réhabilitation et surélévation d'un cabinet médical à École Valentin (25) 

Maître d’œuvre : Rochet Blanc Architecte (70)
Charpentier : Verdot Charpentes (25)
Menuisier : SARL Maignan (39)

Création d'un plateau de 240 m2 en surélévation d'un cabinet médical existant. La volonté architecturale est de travailler sur des volumes découpés en habillage de façade avec requalification des espaces, marquage des entrées, circulation, débord de l'attique en protection des étages inférieurs.

aPIC - 1891_photos_1_principale.jpeg

Plus  de photos >>

Photographies : Rochet-Blanc Gérald

 

MENTION "CŒUR DE VILLAGE"  : Maison MOF à Montain (39) 

Maître d’œuvre : Atelier ZOU (39)
Charpentier : Gauthier (39)
Menuisier : Menuiserie Huguet (39)

Cette ancienne ferme était composée d'une vaste toiture en petite tuile posée sur des murs en moellon de pierre d'un niveau. La couverture est à reprendre, la charpente fatiguée et il est compliqué de faire rentrer la lumière naturelle jusqu'au cœur de la maison. Il est rapidement décidé de ne conserver que les murs pierre sur lesquels se pose un volume en ossature bois entièrement recouvert de zinc rouge. Le programme n'ayant pas besoin de tout l'espace existant, la grange est transformée en cour d'entrée à ciel ouvert. Cette maison résolument contemporaine s'inscrit parfaitement dans le tissus traditionnel environnant.

 

aPIC - 1698_photos_2.jpeg

Plus  de photos >>

Photographies : Hélène Dodet

 

MENTION "EXTENSION AUDACIEUSE" : Maison sur pilotis à Gevrey-Chambertin (21) 

Maître d’œuvre : Atelier Zéro Carbone Architectes (21)
Charpentier : Entreprise Richard (21)

Extension et mise en accessibilité d'un hôtel / salle de dégustation d'un domaine viticole. Deux volumes bois en porte-à-faux sur un pilotis béton (ascenseur PMR) pour libérer le rez-de-chaussée et relier la maison principale à la cave et aux étages. 

aPIC - 275_photos_1_principale.jpeg

Plus  de photos >>

Photographies : Jibey

 


Franchement Bois 2019 est organisé avec le soutien de :

ministère agriculture juin 2017.png   Conseil régional BFC fin 2016 CMJN.JPG  EXE_LOGO_FBF_soutien_Q_S.jpg

Image